Faire construire une maison en bois écologique en Île-de-France

maison en bois

En ce temps où l’écologie et l’environnement sont devenus des sujets de discussion planétaires, les maisons en bois sont de plus en plus prisées par les familles. A part le côté écologique, il ne faut pas oublier que les maisons en bois sont aussi très esthétiques, tendance et surtout économiques du fait de ses caractéristiques.

Définition d’une maison écologique

Une maison écologique est une maison qui respecte l’environnement dans son ensemble. Les normes environnementales sont respectées depuis la conception de la maison jusque dans le mode de vie après la construction. En effet, une maison écologique émet moins de pollution et dépense moins d’énergie.

Une construction écologique utilise des matériaux naturels comme la brique, le bois, la paille, la terre crue, la pierre et des matériaux d’isolation naturels comme les ouates, la laine de mouton, la paille, la fibre ou laine de bois.

Tous ces matériaux sont utilisés dans le but de réduire les impacts écologiques.

Les maisons écologiques tendent aussi à réduire les factures sur l’électricité ou le chauffage par l’utilisation des panneaux solaires ou éolienne.

Le matériau le plus courant pour une construction écologique est le bois. Pour avoir une idée de constructeur maison en bois Île-de-France, cliquez ici

 pourquoi une maison en bois ?

Le bois est un isolant naturel. C’est le matériau idéal utilisé pour une construction écologique. Il permet de diminuer la dépense en chauffage en accumulant la chaleur et en la diffusant. Pour que la construction soit vraiment écologique, le bois doit être d’origine locale, pour limiter l’empreinte carbone issue d’une forêt gérée durablement. Le coût de la construction en sera aussi réduit par la même occasion.

Les avantages des maisons en bois :          

Le bois est un matériau souple, léger et résistant. L’architecture en est ainsi modulable à souhait. Une maison en bois est facile et rapide à bâtir. La durée de la construction est réduite de moitié par rapport à une maison traditionnelle maçonnée. La surface habitable augmente du fait de la finesse des murs.

Une maison en bois est confortable, elle donne une ambiance chaleureuse et accueillante. Contrairement aux idées reçues, une maison en bois résiste aux incendies, car en cas de feu, le bois de la charpente résiste aux flammes, se consume petit à petit et met plus de temps pour s’écrouler.

Il existe néanmoins quelques inconvénients :

La maison en bois est faible en inertie : elle chauffe vite en hiver, mais aussi en été. Elle nécessite un entretien lourd avec le temps et les ennemis du bois comme les termites et autres sont aussi à traiter. En France, on manque encore d’expériences contrairement aux pays du Nord, Canada, Etats-Unis.

Le prix est encore élevé, mais pourrait baisser avec une demande croissante.

 Législation sur les constructions en bois

Une maison en bois ne vous dispense pas de respecter la réglementation en vigueur sur les constructions. Il faut respecter les règles relatives aux constructions de logement individuel.

La réglementation thermique incite à des constructions plus économiques en énergie : maison mieux isolée pour moins de dépense énergétique. La réglementation sismique est à respecter si la maison se trouve dans une zone sismique.

L’apparence de votre maison doit suivre le plan local d’urbanisme. Travailler avec un architecte facilitera la réalisation de votre projet en facilitant les démarches, mais vous assurera aussi la qualité de construction.

Les nouveaux logements individuels doivent être accessibles aux personnes à mobilité réduite. Des accès de 80cm de largeur au minimum, des pièces disponibles au rez-de-chaussée comme la salle de bain, chambre à coucher et cuisine si la maison est avec étages.

Même si le type de matériau, ici le bois, n’est pas un motif valide pour refuser le permis de construire, la validation par l’architecte des bâtiments de France (ABF) est nécessaire. Encore plus si votre projet se trouve dans des zones sauvegardées, qui sont nombreuses en région parisienne. Dans ce cas, la validation par l’ABF est obligatoire. Dans ces zones sauvegardées, les formes des architectures, l’agencement de certains éléments comme les toits, leur pente et leur type, la couleur des façades ou des volets peuvent être imposés. Mais normalement, si vous travaillez avec des professionnels, ils connaissent tous ces dispositifs et peuvent vous aider à obtenir facilement le permis de construire.

 

Construction et rénovation de bâtiment : trouver une société spécialisée en ligne
Barrières et clôtures de chantier : contacter une entreprise de vente et de location en ligne