Entretien de chaudière : pourquoi le faire ?

chaudière

Le recours à un chauffagiste est indispensable pour l’installation de chauffage dans les règles de l’art. Mais vous pouvez aussi le faire intervenir pour le dépannage et remplacement de chaudière. À quelle fréquence prévoir un entretien ? Comment trouver un professionnel compétent ?

Pour quelles raisons entretenir sa chaudière ?

L’entretien de chaudière doit être réalisé pour différentes raisons. En France, cette démarche est obligatoire afin de prévenir l’intoxication au monoxyde de carbone due à un mauvais entretien. Ce gaz est d’ailleurs mortel en cas d’inhalation en grande quantité. Cela permet donc de réduire les risques. En même temps, il s’agit d’un excellent moyen pour optimiser la performance de l’appareil. Pendant l’intervention, le professionnel vérifie tous les éléments et change les pièces endommagées pour garantir le bon fonctionnement de la machine. Le réglage est ainsi optimisé et la perte d’énergie est limitée.

L’entretien permet aussi de prévenir les pannes et la surconsommation. En anticipant les éventuels problèmes, vous pouvez réaliser des économies d’énergie non négligeables. Une vérification régulière permet également de prolonger la durée de vie du dispositif et de réduire l’empreinte écologique. Un chauffage bien entretenu et respectant les normes de sécurité en vigueur émet en effet peu de gaz à effet de serre, limitant ainsi les impacts sur l’environnement.

Attention ! L’entretien annuel doit être assuré par un professionnel agréé.

Quand faire entretenir sa chaudière ?

L’entretien de chaudière doit se faire au moins une fois par an, si la puissance se situe entre 4 et 400 kilowatts. Cela concerne notamment la chaudière gaz, la chaudière au bois, la chaudière au fioul, la pompe à chaleur et la chaudière au charbon. Le rôle du chauffagiste est de nettoyer, régler et vérifier le bon fonctionnement de l’appareil. Il donne aussi des conseils avisés afin de réduire les risques de pannes et de prolonger la durée de vie de la chaudière. À la fin de la prestation, il délivre une attestation d’entretien qu’il faut garder précieusement.

Il vaut mieux programmer un entretien de chaudière en été ou au printemps lorsque l’appareil n’est pas utilisé. De la sorte, vous pouvez faire intervenir un expert pour réparer le dispositif en cas de problème. Les chauffagistes sont moins sollicités, donc vous pouvez obtenir rapidement un rendez-vous selon votre planning. Entre septembre et octobre, les besoins en chauffage et en eau chaude sont encore réduits. Vous pouvez donc prévoir un entretien à cette période de l’année. Mais les prestataires ont un emploi du temps plus chargé. La plupart ne peuvent alors se déplacer dans l’immédiat sauf en cas de dépannage de chauffage d’urgence.

Entretien de chaudière : à qui faire appel ?

Pour entretenir votre chaudière dans les règles de l’art, contactez un technicien spécialisé dans l’entretien et le dépannage des systèmes de chauffage dans votre ville. La proximité présente deux avantages majeurs : réduction des frais de déplacement et intervention rapide. Pour trouver les meilleurs acteurs dans votre ville, récoltez les avis clients sur internet en sélectionnant des sites proposant des avis certifiés. Vous aurez ainsi l’occasion de vérifier leur sérieux, leur réactivité et la qualité de leur service. L’e-réputation est en effet un bon indicateur de fiabilité.

En outre, il est conseillé de contacter un professionnel RGE ou reconnu garant de l’environnement. Pour obtenir cette qualification, il faut remplir certains critères. D’ailleurs, le recours à ses services est incontournable pour optimiser les chances d’obtenir une aide financière. On tient à noter que le coût d’une révision annuelle peut varier entre quelques dizaines à quelques centaines d’euros. Pour être fixé, il est recommandé de demander plusieurs devis auprès de différents artisans. Vous pourrez ainsi connaitre la moyenne des prix pratiqués.

Comment augmenter la durée de vie de sa chaudière ?

Il est nécessaire d’investir dans une chaudière parfaitement adaptée à la pièce de destination. En fait, la puissance doit être en mesure de combler vos besoins en eau chaude et en chauffage. Si vous installez un appareil sous-dimensionné, celui-ci devra être activé en permanence pour atteindre la température de consigne. Par conséquent, il consomme davantage d’énergie. Pourtant, une utilisation intensive entraine une usure prématurée sur le long terme. En revanche, un dispositif sus-dimensionné alterne extinction et déclenchement, ce qui risque de l’endommager. Pour dimensionner la machine, demandez conseil à un professionnel.

L’entretien réalisé par un professionnel consiste à nettoyer, décrasser et changer les pièces défectueuses afin d’optimiser l’espérance de vie de la chaudière. Mais en plus de cela, d’autres gestes permettent aussi de minimiser les risques de panne. D’abord, il faut contrôler périodiquement la pression d’eau qui doit être entre 1 et 1,5 bar. En cas de baisse ou de hausse, il est plus judicieux de contacter rapidement un chauffagiste sur Dijon, car cela peut indiquer un dysfonctionnement (une fuite par exemple).

En outre, optez pour un combustible de bonne qualité pour éviter l’encrassement et réduire les impacts sur l’environnement. De même, régulez la température pour éviter de chauffer inutilement la maison. Si vous sortez pendant plusieurs jours, activez la fonction « hors gel ». Et aux moindres signes d’anomalies, faites intervenir rapidement un chauffagiste.

Chauffer avec du bois de chauffage, est-ce vraiment plus écologique ?
Comment se débarrasser des mites ?