Chauffer avec du bois de chauffage, est-ce vraiment plus écologique ?

Bois de chauffage

On est tous témoins de la dégradation inquiétante de l’environnement. Puisque chacun est auteur, tous les bons réflexes sont les bienvenus pour préserver la planète. Et il semblerait que se chauffer au bois ait un moyen de réduire les émissions de CO₂. C’est un choix d’une énergie respectueuse de l’environnement. Le bois énergie étant une énergie renouvelable, son impact environnemental est minime, comparé aux autres alternatives modernes.

Une solution propre et écologique

Autant d’énergies disponibles actuellement, mais le bois-énergie reste l’un des rare combustibles qui présentent un bilan carbone neutre. Lors de la photosynthèse, l’arbre fixe la même quantité de carbone qu’il dégage durant la combustion du bois de chauffage. Ce qui n’est pas le cas des énergies fossiles très néfastes qui émettent énormément de CO₂dans l’atmosphère. Ces dernières contribuent ainsi à l’augmentation de l’effet de serre, responsable du réchauffement climatique. En ce qui concerne l’énergie-bois, elle est propre.

De plus, le bois est une énergie écologique pour la bonne raison que son exploitation ne génère que très peu de déchets avec une faible quantité de polluants. En brûlant le bois dans un poêle, le bois dégage aussi du CO2, mais cela n’est rien comparé à la quantité de CO₂ que l’arbre. On parle alors d’énergie verte.

On peut dire alors que se chauffer au bois densifié permet de doubler les efforts pour la préservation de l’environnement. Pour en savoir davantage, vous pouvez vous rendre sur ce site combustibles-gruchy.fr.

Quel impact sur la planète ?

Quelques explications s’imposent pour mieux comprendre la différence entre le bois énergie et les énergies fossiles dans la préservation de l’environnement. Il faut savoir alors que les énergies fossiles regroupent tous les combustibles comportant une importante quantité de carbone. L’obtention de l’énergie se fait à partir de la fossilisation des êtres vivants qui peuvent être du pétrole, du gaz naturel ou du charbon.

Puisque ces ressources sont présentes en quantité très limitée sur la planète, elles ne peuvent pas être considérées comme renouvelables. En effet, leur reconstitution naturelle demanderait des millions d’années.

Au vu du rythme actuel de leur extraction, il n’est plus qu’une question de temps pour que ces énergies ne s’épuisent. Plus inquiétantes encore, les énergies fossiles contribuent énormément au développement économique mondial. En plus de cela, leur combustion provoque une émission massive de dioxyde de carbone. Complété par une déforestation massive, ce phénomène va ruiner totalement la planète.

Une énergie renouvelable

Le bois-énergie se trouve sur la tête de liste lorsqu’on parle d’énergies renouvelables, juste devant l’énergie solaire et l’éolien. Cela explique d’ailleurs le succès de la vente de bois de chauffage. À l’heure où la forêt française commence à se reconstituer, grâce à une gestion responsable des forêts. Cette énergie s’avère nettement prometteuse. A titre d’information, une grande part de massif forestier français est sous-exploitée à ce jour. Ce qui signifie que le risque de pénurie de bois est quasiment inexistant dans les années à venir. Ainsi, que vous souhaitiez vous chauffer avec des bûches compressées, des granulés ou encore des plaquettes, vous pourrez rester serein.

Le bois détient d’ailleurs de nombreuses certifications qui permettent de labéliser sa production dans le cadre d’une gestion durable du massif forestier. Il faut savoir qu’il existe actuellement le NF bois de chauffage qui vise à garantir cette durabilité. Dans ce sens, il est fortement conseillé de vous renseigner davantage sur la certification et la provenance du bois avant de l’acheter. Cela permet de garantir que votre consommation n’affecte en aucun cas les ressources disponibles.

Surtout, assurez-vous de consommer uniquement une énergie neutre en carbone pour veiller à ce que l’émission de CO2 soit neutralisée.

Minimiser les émissions avec des équipements performants

On est tous d’accord pour dire que le bois de chauffage, tout comme les énergies fossiles, est polluant. Cependant, il est possible de réduire à néant cette pollution avec des équipements performants. Selon des études menées sur ce sujet, la plupart des émissions de CO2 importantes sont générées par des cheminées et des inserts peu performants. A cause du mauvais rendement, la libération d’éléments non consumés engendre la pollution.

D’ailleurs, ce constat a mené à la sensibilisation du grand public pour renouveler leur équipement de chauffage actuel. Le but est ici de privilégier des appareils plus performants afin de réduire la libération du dioxyde de Carbonne. Désormais, des appareils de chauffage portant le label flamme Verte sont très répandus dans l’Hexagone permettant de diviser par 10 la pollution.

Hormis le choix du bois labellisé gestion durable, veiller à la performance de son équipement chauffage est un moyen de préserver l’environnement grâce à un moyen de chauffage éco-responsable.


Comment se débarrasser des mites ?
Faire appel à un artisan serrurier à Enghien