Conseils pour assurer la rénovation d’une grange écologique

rénovation grange écologique

La rénovation écologique d’une grange s’appuie sur le fait de se concentrer sur les efforts d’isolation. Afin de rénover sa maison de façon écologique, il est recommandé d’utiliser des isolants écologiques et naturels.

Les avantages de l’isolation naturelle

Opter pour une isolation naturelle lors de la rénovation grange écologique offre plusieurs avantages. Les matériaux tels que la laine de mouton et le chanvre nécessitent moins d’énergie à fabriquer, ce qui contribue à réduire les émissions de carbone. Les isolants naturels empêchent l’humidité de se piéger à l’intérieur de la maison pouvant alors provoquer la formation d’humidité et de moisissure. L’isolant peut être recyclé en fin de vie. La laine de mouton et le chanvre sont non irritants, et sans danger pendant toute leur durée de vie. Les matériaux naturels fonctionnent au moins aussi bien, voire mieux, que les isolants conventionnels.

L’un des principaux avantages à utiliser un isolant naturel au lieu d’un isolant conventionnel est son étanchéité. D’autres matériaux ne permettent pas très bien évacuer la vapeur d’eau de la maison et peuvent entraîner la formation d’humidité entre les solives. Ce n’est bon ni pour vous ni pour la maison.

Comment savoir si vous avez besoin d’isoler votre grange ?

Il est facile de déterminer si vous avez ou non d’isolation.

Les granges peuvent se situer à des endroits exposés aux courants d’air et l’air chaud peut s’échapper de différentes manières. Il faudra, de ce fait, vérifier par où la chaleur s’échappe. D’autres points à considérer sont les fuites d’air par les fissures autour des fenêtres, des conduits, des prises électriques et de l’éclairage encastré.

Comment isoler écologiquement une grange sans trop dépenser ?

Les granges ou fermes de campagne sont pleines de charme bien qu’elles soient souvent inconfortables, surtout pendant l’hiver. Contrairement aux maisons modernes et étanches d’aujourd’hui, de nombreuses maisons anciennes sont mal isolées.

Si vous sentez que des travaux d’isolation en valent la peine dans votre vieux bâtiment, il faudra apprendre le principe d’une rénovation ou de construction de grange écologique. En effet, certaines méthodes d’isolation courantes peuvent causer des dommages à long terme.

Rénovation et isolation du grenier et du toit

Environ un quart de la chaleur moyenne d’un bâtiment est perdue par le toit. Plutôt que d’isoler toute la maison et de causer potentiellement des problèmes comme un excès d’humidité, vous pouvez sceller correctement le grenier d’une vieille maison ou habitat. Il s’agit d’une première étape sûre pour conserver la chaleur et économiser de l’énergie. Tous les espaces ou fissures qui permettent à l’air chaud de traverser le plafond dans le grenier ou les chevrons doivent être scellés à l’aide d’un scellant approprié.

Les ponts thermiques les plus communs comprennent les espaces autour des cheminées, des ventilateurs de plafond, des luminaires, du câblage, des conduits, des ventilateurs d’extraction et des tuyaux. Il faut vérifier autour des fenêtres ou des auvents afin d’examiner chaque périmètre sur d’éventuels espaces ou trous aussi minuscule soient-ils. Une fois les fuites d’air corrigées, vous pouvez ajouter de l’isolant. Une isolation en matelas peut être ajoutée sous le toit entre les chevrons, et une couche de matelas ou d’isolation lâche peut être ajoutée sur le plancher du grenier.

Sceller les sous-sols et les espaces rampants

Une autre façon d’améliorer le climat intérieur d’une grange sans nuire à la ventilation naturelle d’un bâtiment consiste à sceller les sous-sols et les vides sanitaires. On parle ici des fissures autour des fenêtres du sous-sol et des bouches d’aération, ainsi que des espaces autour des conduits, du câblage électrique et des tuyaux. Des couvercles de puits aux fenêtres de sortie devront être ajoutés s’ils ne sont pas déjà présents. Un pare-vapeur ou un pare-humidité ou appliquer un composé d’étanchéité imperméable sur les murs et les planchers peut aussi être envisagé.

Comment isoler les murs d’une vieille grange ?

Savoir comment isoler les murs d’un vieux bâtiment n’est peut-être pas aussi important que de savoir s’il faut les isoler. De nombreux propriétaires ont commis l’erreur de percer des trous dans les murs, de souffler de l’isolant cellulosique et de sceller étroitement les murs. Cette méthode peut permettre à de la condensation à se former à l’intérieur des murs. L’humidité peut s’accumuler, conduisant éventuellement à la moisissure, à la pourriture du bois et aux fenêtres embuées.

Les autres moyens de garder les vieilles maisons au chaud

En plus de couvrir les fuites et d’ajouter de l’isolation, il est essentiel de s’assurer que votre système de chauffage et de ventilation fonctionne correctement. Les appareils de chauffage anciens et inefficaces peuvent ne pas être en mesure de répondre aux besoins de chauffage des maisons spacieuses et historiques lors des nuits froides d’hiver. Il faut envisager de faire appel à un expert en chauffage et ventilation pour passer à un modèle écoénergétique.

Un autre conseil: scellez et isolez les conduits de chauffage / refroidissement, en particulier ceux qui traversent des espaces plus froids comme les greniers, les sous-sols et les garages non chauffés. Utilisez du mastic d’étanchéité ou du ruban d’aluminium pour sceller les joints et enveloppez-les dans de l’isolant pour conduit.

Embaucher un professionnel pour rénover sa grange

Bien isoler une maison, c’est plus que simplement déployer de l’isolant en fibre de verre dans le grenier. L’embauche d’un professionnel en isolation doit commencer par un devis approprié. Lors de la soumission, l’entrepreneur devrait être en mesure de vous indiquer le type d’isolation recommandé pour chaque application et les avantages qu’il apportera à votre grange. Ils doivent répondre à toutes vos questions et préoccupations et vous guider pas à pas tout au long du processus d’installation. À la fin du devis, vous devez savoir exactement ce qui doit être installé, pourquoi il est recommandé, le processus d’installation et un devis précis pour les travaux proposés.

Il y a beaucoup à savoir lors de l’installation de l’isolant pour une grange écologique, comme les modèles de forage pour l’isolation des murs creux, les évents de toit et de mur pour une ventilation adéquate, les normes de construction pour chaque partie de la maison, les pare-vapeur, etc. Un professionnel en isolation devrait être en mesure de répondre à toutes ces questions sans avoir à réfléchir à deux fois.

Quelles sont les utilisations des dalles clipsables ?
Comment choisir sa porte d’entrée ?