A qui faire appel pour le remplacement de sa chaudière ?

chaudière

Il est conseillé de remplacer sa chaudière une fois tous les 15 ou 20 ans selon le modèle. En effet, au fil des années, l’appareil a tendance à s’essouffler et à réduire ses performances de chauffage. Non seulement il peut tomber souvent en panne, mais en plus devient de plus en plus énergivore. Par conséquent, dès qu’il présente quelques signes d’usure, il vaut mieux engager des travaux de remplacement du système de chauffage. Mais encore, à qui faire appel dans la réalisation de toutes les installations nécessaires ?

Quels intérêts de remplacer son actuelle chaudière ?

Les raisons qui justifient le changement d’une chaudière sont nombreuses. L’opération va avant tout permettre d’augmenter le confort thermique au sein de la maison dans un sens où un appareil plus performant pourra mieux répondre à ses besoins de chauffage. Avec le temps, votre système de chauffage peut être en panne régulièrement, sans oublier les dangers associés au CO2 qu’il produit. Le fait de le substituer par un appareil neuf va réduire considérablement ces risques. 

Le remplacement de l’appareil de chauffage aura des impacts significatifs sur les factures d’énergie. Ainsi, si vous constatez que vos factures sont exorbitantes depuis quelques années, cette alternative vous offre une bien belle issue souhaitable. En principe, les derniers modèles de chaudières à basse température, au gaz et à condensation consomment moins d’énergie tout en produisant plus de sources de chauffage. 

En dernier lieu, cette option reste bénéfique en raison de ses impacts sur l’environnement. A priori, la diminution de la consommation en gaz au sein du logement permet de réduire l’exploitation des ressources naturelles et donc de mieux préserver l’écologie. Retrouvez sur machaudieregratuite.fr les meilleures options pour remplacer vos chaudières. 

Choisir un expert des systèmes de chauffage

Qui contacter pour remplacer ses chaudières ? Fiez-vous à un réel expert qui connait tous les systèmes de chauffage. Ainsi, il pourra vous conseiller sur le modèle qui convient réellement à vos besoins. 

On distingue principalement deux types de chaudière : à condensation au gaz et à basse température. L’appareil à condensation au gaz reste le plus performant et le plus utilisé du marché. Il se sert de la chaleur fournie par les fumées pour réchauffer votre eau. Cette technique réduit la consommation énergétique de l’ordre de 15 à 20% selon l’ADEME. Par ailleurs, les réglementations européennes en matière de chauffage imposent aux ménages français de recourir à ce genre de solution dans une alternative économique et écoresponsable. 

Les chaudières à basse température de leur côté rejettent des fumées à une plus basse température et permettent une réduction des factures d’énergie de 12 à 15%. Bien qu’elles soient moins sollicitées que les chaudières au gaz, elles restent toutefois efficaces pour réduire ses factures. 

Selon la technologie proposée, on distingue 4 sortes de systèmes de chauffage : seul, instantané, à micro-accumulation et à ballon. Votre artisan devra être en mesure de reconnaitre ces différents systèmes avant de vous proposer le système de remplacement le plus adéquat suivant votre cas. 

Faire appel à un artisan certifié RGE

Pour le remplacement de vos chaudières, il est impératif de recourir à un artisan certifié RGE ou un artisan Reconnu Garant de l’Environnement. En faisant appel à ses services, vous pourriez bénéficier d’aides pour financer vos travaux dans le cadre de rénovation énergétique. 

Actuellement, il existe de nombreuses solutions de financement proposées par les fournisseurs d’énergie et soutenues par l’état suite à un changement de chaudière en un modèle moins énergivore, et donc plus économique. On peut notamment citer la Prime Energie, le CITE, MaPrimeRénov’, la prime coup de pouce, la TVA réduite à 5,5%, l’éco-prêt à taux zéro et Habiter Mieux de l’ANAH. Mais comme ultime condition, vous devez contacter un artisan qui dispose d’une certification RGE. 

Comment bien remplacer sa vieille chaudière ?
Déclaration de travaux pour une pergola : que faut-il savoir ?